Il fut le siège de la cour des rois de France sous Louis XIV, Louis XV et Louis XVI.
Le canton de Versailles-1, soit la majorité de la ville, fait partie de la première circonscription des Yvelines, qui inclut aussi les villes de Montigny-le-Bretonneux et Guyancourt.
L'hôtel des Gendarmes : réhabilitation de lancien hôtel de la Garde de Louis.L'hôtel R : les anciens bureaux du Génie situés rue des Réservoirs, face à l'Opéra Royal, ont été réhabilités en 79 logements dont 59 privés.Elle dessert également La Défense et se trouve au centre d'une étoile ferroviaire vers Saint-Quentin-en-Yvelines, Rambouillet, Chartres, Plaisir, Mantes-la-Jolie et Dreux, et permet une desserte directe en TGV vers Lyon, Marseille et Rouen, et en TER vers Granville ; Versailles-Château-Rive-Gauche : 21 000 voyageurs par jour.À la fin du xviie siècle, Versailles devait atteindre 20 000 habitants et était devenu une des villes importantes du royaume (Paris comptait alors environ 500 000 habitants).Certains voient cette activité économique comme très idée cadeau de noel femme 24 ans atone depuis plusieurs années, à l'image de l'évolution générale de l'économie française.Elle prend la dénomination de communauté d'agglomération Versailles Grand Parc le 1er janvier 2010 et regroupe désormais dix-huit communes.A.-S.D., «Municipales à Levallois-Perret : Balkany (UMP) rélu dès le premier tour Le Parisien, édition des Hauts-de-Seine, ( lire en ligne ).Les moins de 15 ans représentent 17,9 de la population contre 18,8 au niveau régional ; toutefois, contrairement à la moyenne régionale, cette tranche d'âge est en légère progression entre 1990 et 1999 (de 0,6 point contre une baisse de 0,4 point sur la région).Il obtint lautorisation détablir quatre foires annuelles et un marché hebdomadaire le jeudi.Info-Levallois, magazine mensuel édité par la commune Revue mensuelle de la Société historique de Levallois-Perret Iconographie modifier modifier le code Bâtiments remarquables Siège Social de l'Alliance des Travailleurs.



La Révolution provoqua à nouveau une chute de moitié de la population qui régressa entre 1790 et 1800 de 60 000 à 25 000 habitants, la ville perdant l'essentiel de ses fonctions politiques et administratives, partiellement compensées par la création de la préfecture de Seine-et-Oise.
Versailles est le cadre tous les ans au mois de juin de l'un des festivals de théâtre en France (environ soixante mille visiteurs) 86, Le Mois Molière, cré en 1996 par François de Mazières et animé par plusieurs centaines de bénévoles.
LAllée royale était la principale des cinq allées partant en faisceau depuis lÉtoile royale, formant un ensemble paysager majestueux qui fut comparé à «la main du roi se posant sur son territoire».
La police restait l'apanage du bailli.
Vingt ans après l'achat de cette maison, une des filles de Bérenger, épouse de l'agent de change Henri Lhuillier, acquiert l'une des dépendances de la ferme de Courcelles avec une maison et deux hectares de terrain.Manifestations culturelles et festivités modifier modifier le code Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.La Nef de Paris, 1964,. .Les pionniers de l'aviation, Levallois, Direction de l'Information, Hôtel de ville, 1993 Isabelle Balkany, Made in Levallois.Georges Moussoir, «Versailles, Berceau de la Liberté Revue de l'histoire de Versailles et de Seine-et-Oise, 1899,. .Insee : pyramide des âges 1999 - Versailles insee : pyramide des âges 1999 - Région Île-de-France «Copie archivée» ( version du ur l' Internet Archive ) Lacadémie de Versailles sur le site officiel du rectorat PDF École élémentaire d'application Pershing Écoles, Inspection académique de Versailles Vie.



Dans les environs immédiats, des allées couvertes de l'époque néolithique, appartenant à la civilisation «Seine-et-Marne-Oise» ont été retrouvées à L'Étang-la-Ville et à Marly-le-Roi.
Avec 28 000 m2 de surface, cette opération a constitué lun des plus importants projets français de réhabilitation en cœur de ville réf. .
Le mobilier urbain des étangs Gobert a fait l'objet de critiques : choix de l'artiste, prix élevé payé sur les fonds municipaux (120 000 euros pour un banc en béton, 280 000 euros au total, pour dix-neuf bancs).