Vous trouverez ci-dessous la solution pour la question.
56 du n43 de "La Gazette de l'Hôtel Drouot".
Engagé au sein de la Ligue dont il est l'un des principaux chefs, Charles de Lorraine contracte d'importantes dettes.
Le nouveau roi, Henri II, en décida autrement et les fit placer, dès 1552, dans des boiseries de la chapelle du château d'Anet.
Mme de Leusse lègue le château en 1944 à sa petite-fille, Mme Charles de Yturbe.Cet effet d'optique en trompe-l'œil a été conçu par l'architecte Philibert Delorme.Question: Cadeau pour diane de poitiers, solution: anet, déjà résolu ce mots fléchés?«Château d'Anet», notice no PA00096955, base Mérimée, ministère français de la Culture.



Les travaux effectués alors sont menés par l'architecte Auguste Caristie.
Pour une relecture des Comptes des Bâtiments du roi dans Bulletin monumental, 2012,. .
En 1820, le château vide et abandonné est restitué à la Marie-Adélaïde de Bourbon, duchesse douairière d'Orléans, décédée en 1821.
Ce dernier avait vendu deux ans avant marineland reduction 2016 sa mort à Louis XV - qui visita le château en juin 1749 - une grande partie de ses biens concours de maquillage 2018 pour l'énorme somme de 12 millions.En remplacement de la galerie que comportait l'aile droite disparue, devant la chapelle, le portail de celle-ci reçoit un péristyle.Cet appartement, tout comme le reste du château, date du XVIe siècle.Du papier peint déchiré, aux alentours de 1840, les murs, sans doute déjà abîmés par l'humidité, ont été recouverts de papier peint.(imprimé à 137.) ; Pierre Désiré Roussel, Description du château d'Anet, 1875, Paris,.Charles VII et d agnès Sorel en 1461.; Alphonse Roux, Le château d'Anet, Paris, Henri Laurens, 1913, ill.En 1913, Roux signale le pavement d'un «petit cabinet de curiosités» provenant du château d'Écouen, ainsi que les panneaux des battants de portes partiellement dorés de la salle des Gardes (1er étage et des petits pavés au chiffre de Diane de Poitiers qui sont d'origine.Roux (1913) en signale huit en marbre blanc ou rose à la Bibliothèque de Chartres et à la Société archéologique d'Eure-et-Loir, et quatre peut-être de même origine dans une collection Champagne, à Dreux.Pendant les premières années, le propriétaire du château signe un partenariat avec l'INP, l'école des restaurateurs d'art à Paris.