Lensemble du pronostic est tributaire dune capacité incertaine à remise micromania compenser le déclin des extractions de très nombreux champs parvenus à «maturité» (les plus anciens, les plus vastes, les plus aisés à exploiter en ayant recours à des champs «restant à développer» ou tout bonnement «à.
Laie envisage une stagnation site pour les concours de la production de la Libye et de lAlgérie au moins jusquen 2020.
Laie juge le régime dHugo Chavez hostile aux compagnies pétrolières étrangères.
Laie précise cependant que «presque la moitié» de cet accroissement lointain serait constituée par des gaz naturels liquides (NGL, pour.Vol 17 no copies w w w l e regional c a 11 août august 11 2011 new york départ de hawkesbury 329.00 3 septembre à partir de we are there for you before during and after book online m a votre service depuis.Le Qatar, cher aux supporters du Paris Saint-Germain ainsi quà bien des militants islamistes radicaux, présente lui aussi une situation symptomatique de lautomne du pétrole, où les meilleurs fruits ont déjà été cueillis et dévorés tout crus, tandis que les fruits médiocres qui restent sur.Au Venezuela, la production de pétrole conventionnel devrait « poursuivre son déclin jusquen 2020, en partant 2,1 Mb/j en 2011 pour se stabiliser à 1,3 ou 1,4 Mb/j «.LIran serait incapable de revenir à son niveau de production de 20LAgence internationale de lénergie décrit létat de fait induit par les sanctions économiques des Etats-Unis et de lUnion européenne contre Téhéran, sanctions qui obligent depuis plusieurs mois lindustrie pétrolière iranienne à restreindre ses extractions.En particulier, seules les molécules de NGL les plus lourdes (environ un tiers de la production) peuvent servir de complément à la production de carburant liquide.Les nouveaux champs susceptibles dêtre développés contiennent du pétrole lourd de mauvaise qualité, car riche en soufre.Close enfin la qualitÉ pour tous agricu lt u r e appui manifesté pour le nouveau programme indemnisation des dommages causés par la faune le régional alfred avec le ministère pour discuter des moyens améliorés qui existent pour prévenir la prédation » a dit chris.Lexplosion de la consommation iranienne dénergie joue par ailleurs, comme en Arabie Saoudite, un rôle problématique.Les Emirats arabes unis devraient voir leur production stagner jusquen 2030 à 3,4 Mb/j, avant de connaître éventuellement un accroissement à 3,7 Mb/j en 2035.Au Koweït, les perspectives «demeurent incertaines».Le Nigeria, premier producteur dAfrique, se dirige, lui aussi, vers un déclin de la production, de 2,6 Mb/j en 2011 à 2,4 en 2020.



« Laugmentation de la demande iranienne de gaz naturel destinée à la production électrique et à lindustrie a restreint les possibilités dinjecter du gaz dans les champs de pétrole pour en améliorer les débits », www notretemps com jeux concours indique lAIE.
LIrak confirme sa position dunique membre de lOpep capable daccroître ses extractions de manière importante.
Laie table sur une stagnation de la production jusquen 2030, en dépit des projections beaucoup plus optimistes mises en avant par les dirigeants du cinquième producteur du golfe Persique.La volonté affichée par le roi Abdallah de préserver sur le long terme les réserves dor noir saoudiennes a été présentée sur ce blog. Ce pic du pétrole conventionnel est inévitable «sans une évolution majeure du climat politique».Et la géologie du pétrole dIran est réputée délicate.LIran constitue avec la Russie lautre mauvaise surprise majeure.Production pétrolière de lOpep «New policies scenario» WEO 2012, AIE LEquateur, le plus humble des membres de lOpep, sajoute à la longue liste des pays engagés, daprès lAIE, sur le chemin dun déclin de la production à moins que le gouvernement de ce Etat dAmérique.